Verena Chen

Violon

Née en 1993 à Hambourg dans une famille d’artistes, Verena Chen commence le violon a l’âge de 7 ans. À l’âge de onze ans, Verena est admise au pré-collège de la Hochschule für Musik und Theater à Hanovre où elle étudie avec le professeur Ina Kertscher.

En 2012, elle est admise au CNSM de Paris à l’unaminite dans la classe de professeur Boris Garlitsky.

 

Verena est lauréate de nombreux concours tels que « Jugend Musiziert » dans la catégorie soliste, ainsi qu’en musique de chambre : le Prix de Mémorial de Hans Sikorski de la Fondation de la Musique allemande « Deutsche Stiftung Musikleben », le prix spécial d’Erlangen pour la meilleure interprétation de la pièce contemporaine, elle est également lauréate du concours International Kloster Schöntal.

 

Elle reçoit également des prix de différents orchestres prestigieux: l’Orchestre Philharmonique de Hambourg, l’Orchestre Symphonique NDR, la Fondation de la musique allemande et, plus récemment, on lui attribué un Prix spécial au concours international de Jascha Heifetz à Vilnius.

 

Verena bénéficie régulièrement des conseils des artistes internationalement reconnus tels que Lewis Kaplan, Leonidas Kavakos, Pavel Vernikov, Ana Chumachenco, Koichiro Harada, Midori, Itamar Golan, Donald Weilerstein, Maurice Hasson, Svetlin Roussev, Dmitry Sitkovetsky et Thomas Brandis.

 

Son parcours l’amène à jouer dans de nombreux grands festivals, notamment le Schleswig Holstein Musikfestival, Festival de Deauville, Mecklenburg Vorpommern Festival, Braunschweig Classix Festival, Rheingau Musik Festival, CCOM Festival Beijing, Weekend Radio Concerts Shanghai, Villa Musica, etc.

 

Elle a notamment joué en soliste avec des orchestres tels que Hamburger Philharmoniker, Ensemble Resonanz, Shanghai Philharmonic Orchestra, Bundesjugendorchester, Klassische Philharmonie Bonn et Kurpfälzisches Kammerorchester.

 

Verena Chen est soutenue actuellement par la Fondation Villa Musica et joue sur un violon de Joseph Gagliano, prêté par la Fondation de la musique allemande.