Svetlin Roussev

Violon

Svetlin Roussev

Artiste charismatique d’une virtuosité et d’une intensité remarquable, Svetlin Roussev aborde le grand répertoire du violon de la période baroque à la musique contemporaine.
Ardent interprète de la musique slave et propagateur, en particulier, de la musique de son pays d’origine, la Bulgarie, Svetlin Roussev est Musicien de l’Année 2006 en Bulgarie et a reçu en 2007 puis de nouveau en 2016 la « Lyre de Cristal », distinction décernée par le ministère de la Culture Bulgare. Il est également depuis mai 2018 « citoyen d’honneur » de sa ville natale Roussé.
Svetlin Roussev s’est produit dans de nombreuses salles de concert telles que la Salle Pleyel, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre de la Ville, le Théâtre des Champs-Elysées ou la Cité de la Musique et le palais de l’UNESCO à Paris, la Halle aux Grains de Toulouse, le Palais des Beaux Arts de Bruxelles, l’Alte Oper de Francfort, le Palais de la Culture de Budapest, Sumida Triphony Center Hall et Suntory Hall de Tokyo, le Seoul Arts Center, le Bolchoï de Moscou ou encore le Palais des Nations Unies…
Invité en tant que soliste par différents orchestres aux Etats-Unis, en Amérique Latine, en Asie et en Europe, il a joué notamment sous la direction de Myung-Whun Chung, Léon Fleisher, Yehudi Menuhin, Yuzo Toyama, Marek Janowski, Raymond Leppard, Emmanuel Krivine, Arie Van Beek, François-Xavier Roth, Jean-Jacques Kantorow, Denis Russel- Davies, Lionel Bringuier, Emil Tabakov…
Svetlin Roussev commence très tôt sa formation au violon auprès de sa mère pédagogue de l’école de musique de Roussé, en Bulgarie, avant d’intégrer en 1991 le Conservatoire National Supérieur de Paris dans les classes de Gérard Poulet, Devy Erlih et Jean-Jacques Kantorow. Il obtient en 1994 le premier prix de violon à l’unanimité avec félicitations du jury ainsi que le premier prix de musique de chambre, avant d’être admis en cycle de perfectionnement.
Svetlin Roussev est lauréat de nombreux concours internationaux (Indianapolis, Long-Thibaud, Melbourne…). Il a obtenu en 2001 le 1er Grand Prix, le Prix Spécial du Public ainsi que le Prix Spécial pour la meilleure interprétation du Concerto de Bach au 1er Concours International de Musique de Sendaï (Japon). En 2000, il est Révélation Classique de l’Adami (Midem de Cannes) et lauréat de la Fondation d’Entreprise Natexis Banques Populaires.
Refusant les clivages, Svetlin est aussi violon solo de l’Orchestre de la Suisse Romande après avoir été violon solo de l’Orchestre d’Auvergne puis de l’Orchestre Philharmonique de Radio France et, entre 2007 et 2015 Concertmaster du Seoul Philharmonic Orchestra. Le vécu de Konzertmeister lui procure une connaissance intime du travail d’orchestre en consonance avec des chefs d’orchestre et leur vision de la musique, auprès desquels il s’enrichit pour ses propres interprétations. Il se produit régulièrement en soliste sans chef dans de nombreux pays.
Le partage musical, c’est aussi la musique de chambre, où Svetlin Roussev côtoie des partenaires tels que Myung-Whun Chung, Yeol-Eum Son, Nikolaj Znaider, Peter Frankl, Antoine Tamestit, Vladimir Mendelssohn, Gautier Capuçon, Xavier Philips, Jian Wang, Gary Hoffman, Paul Meyer, Philippe Bernold, François Leleux et aussi François Salque et Elena Rozanova avec qui il forme le trio Roussev-Salque-Rozanova. Sa discographie inclus des œuvres de Vladiguerov, Sibelius, Grieg, Medtner, Ravel, Franck, Ysaÿe, Mendelssohn, Dvorak, Hartmann pour les labels, Ambroisie, Arcantus, Fondamenta, Decca… Il est professeur de violon à la Haute Ecole de Musique de Genève après avoir enseigné la même discipline au CNSMD de Paris.
Svetlin Roussev jour le Stradivarius Camposelice de 1710 prêté par la Nippon Music Foundation.

Vous pourrez l'entendre cette année dans :